Pont
Voilà une idée aussi insolite qu’originale : utiliser deux porte-avions désarmés de l’US Navy comme base d’un nouveau pont entre Bremerton et Port Orchard. C’est ce que propose Jesse Young, représentant de l’Etat de Washington au Congrès américain. L’élu imagine utiliser à cet effet les anciens USS Independence et USS Kitty Hawk, retirés du service en 1998 et 2009 et qui attendent depuis dans la base navale de Bremerton. L’association des deux coques, longues de 326 et 324 mètres, permettrait de traverser le Sinclair Inlet, l’un des bras du Puget Sound. « Je sais que des gens du monde entier viendront pour conduire sur le pont d’un porte-avions. Et c’est la bonne chose à faire de mon point de vue pour apporter un témoignage et disposer d’un mémorial pour notre génération », s’enthousiasme Jesse Young, qui a fait passer la semaine dernière une enveloppe de 90.000 dollars dans le budget de l’Etat de Washington pour étudier la faisabilité technique de son concept. Un rapport doit être rendu d’ici la fin de l’année.

Sauf que l’US Navy n’est pas vraiment chaude à l’idée de voir deux de ses anciens fleurons servir de pont flottant. L’état-major, interrogé sur le sujet par des journalistes américains, a fait savoir que l’USS Independence et l’USS Kitty Hawk n’étaient pas disponibles. Condamné, le premier doit rejoindre dans les prochains mois le port de Brownsville, au Texas, afin d’y être démantelé. Quant au second, il sera maintenu en réserve jusqu’à la mise en service de l’USS Gerald R. Ford, qui doit intervenir en 2016.

SOURCEMere et marine
SHARE
« It is not the beauty of a building you should look at; its the construction of the foundation that will stand the test of time. » - David Allan Coe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here