Le pont de l’autoroute A3, enjambant la vallée de la Lahn à une hauteur de 57 mètres, à côté de la ville de Limbourg en Allemagne (35 000 habitants) devait être détruit, finalement un projet immobilier hors du commun va peut-être le sauver.

Celui-ci prévoit la construction de 4 tours, accolées aux piliers, qui pourront accueillir des bureaux, des commerces, un hôtel et des logements sur une superficie de 7 000 m² pour une surface totale de 28 000 m² dans cette opération baptisée « Pont de l’Avenir », dessinée par l’architecte allemande Jacqeline Schmidt.

La promenade du pont, avec vue sur la cathédrale, sera reliée par ascenseurs à la base des piliers pour permettre de continuer la balade le long de la rivière.

Le porteur du projet, Albert Egenolf, veut que ce pont habité soit le témoignage du savoir-faire architectural allemand et l’image de l’ingénierie outre-Rhin.

Les autorités locales semblent favorables à cette idée qui le permettrait d’économiser les 10 millions d’euros nécessaires à la destruction du pont. Les responsables du projet devront, au préalable, démontrer la faisabilité technique de l’ouvrage et rassurer les associations écologiques avant de démarrer l’opération.

Le projet sera présenté en octobre à l’Immobilienmesse Expo Real de Munich.

SOURCEUrba News
SHARE
« It is not the beauty of a building you should look at; its the construction of the foundation that will stand the test of time. » - David Allan Coe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here