Même si aujourd’hui on prône les mélanges de styles, la présence de couleur en déco… point trop n’en faut. Et oui, à trop avoir d’enthousiasme pour la décoration de notre intérieur, on peut vite se laisser dépasser et frôler l’overdose voire le mauvais goût. Voici donc une petite liste de recommandations afin d’éviter les méprises déco qui pourraient être regrettables.

1. Ne pas mélanger trop de couleurs

trop-couleurs

Quelle que soit la pièce, mélanger trop de couleurs serait une erreur fatale dans le sens où cette dernière ressemblerait plus à la maison d’Arlequin. Pour un décor plus raffiné et plus « style », mieux vaut décliner les couleurs par harmonie ou par gamme. Pour un salon, par exemple, on préfèrera des teintes pastel grisé, des roses ocrés, des gris colorés (gris-lilas). Pour être sûr de son choix, les fabricants Farrow&Ball, Ressource, Zuber, The Little Shop… proposent des nuanciers clé en main.

2. Le mélange de styles OUI, mais cacophonie de styles NON

melange-styles

La tendance actuelle prône les mélanges de styles. Si l’exercice paraît facile et presque évident, il engendre toutefois quelques effets pervers. Et oui, on ne mélange pas à tout va. Pour ne pas sombrer dans le mauvais goût irrémédiable, trouvez des harmonies, des thèmes, des liens entre tous ces éléments pour donner du style à votre intention. Bien sûr, impossible d’échapper à la mode du mobilier industriel qui s’associera à merveille avec quelques pièces rococo à condition de rester dans des harmonies de gris.

Mariage parfait entre le design de créateurs et les meubles campagnards bruts, sous condition de rester dans un travail de matières neutres – bois brut, plastique translucide…. Si la combinaison paraît improbable, le mélange années 50 et du style africain est spectaculaire. Un mixe intéressant pour son choc de culture. A vous de jouer.

1
2
3
SOURCEMarie Claire
SHARE
« It is not the beauty of a building you should look at; its the construction of the foundation that will stand the test of time. » - David Allan Coe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here